Croissance de la zone urbaine de Lhassa

La zone urbaine de Lhassa va croître de 60%

Lhassa, la capitale de la région autonome du Tibet, verra sa zone urbaine croître de plus de 60% avec l’établissement d’un nouveau district urbain.

Le gouvernement régional explique que ce nouveau district permettra de loger la population croissante de la ville, la plupart tibétaine.

Le nouveau district Liuwu de 42 kilomètres carrés situé sur la rive sud-est de la rivière de Lhassa qui traverse le centre-ville élargira la ville même à 100 kilomètres carrés par rapport aux 60 kilomètres carrés actuels lorsque le district prendra forme en 2009.

« Lhassa semblera beaucoup plus grande sur la carte » a déclaré le maire de Lhassa Doje Cezhug.

Lorsque la Région autonome du Tibet a été officiellement fondée en 1965, la ville de Lhassa faisait seulement 5 kilomètres carrés.

Aujourd’hui, à peu près les quatre cinquièmes des 600 000 résidents de Lhassa vivent en centre-ville, bien que le grand Lhassa (Lhassa et son agglomération) dénombre sept contés et un district couvrant environ 30 000 kilomètres carrés. Au moins 80% de la population de Lhassa est composée de Tibétains.

Le nouveau district accueillera 110 000 résidents et on y dénombrera 17 entreprises pour un investissement total de 800 millions de yuans (73 millions d’euros), a indiqué la maire Doje Cezhug.

Les bâtiments résidentiels prévus pour le nouveau district seront des édifices à deux étages, des structures résistantes aux tremblements de terre dans un style tibétain traditionnel, a précisé Jiang Feng, responsable de l’aménagement urbain de Beijing qui travaille au Tibet pour une mission d’un an.

Il a mis en avant que le nouveau district de Liuwu deviendra un centre financier et touristique majeur.

Le taux d’urbanisation de Lhassa atteignait les 39% l’année dernière, avec une expansion de la ville même sur son flanc est et ouest.

Ce contenu a été publié dans La vérité sur le Tibet. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.