Les énergies nouvelles au Tibet

Le Tibet affecte 24 millions de yuans aux énergies nouvelles

La région autonome du Tibet s'est engagée à affecter 24 millions de yuans à son plan de développement des énergies nouvelles. Le but : permettre à davantage d'agriculteurs de recourir aux énergies renouvelables, comme l'énergie solaire ou les bioénergies, à la place du bois, encore largement utilisé dans la vie quotidienne.

Le bois est en effet utilisé depuis toujours par les Tibétains comme combustible, au même titre que les excréments de bovins et de caprins. Mais ce recours au bois cause une série de destructions et une diminution de la couverture forestière préjudiciables à l'équilibre écologique. C'est pourquoi les autorités tibétaines entendent réduire la combustion du bois et des herbes en généralisant le recours aux énergies propres dans la décennie à venir ? principalement l'énergie solaire, les bioénergies et la géothermie.

Aujourd'hui, près de 10.000 foyers agriculteurs tibétains ont déjà recours aux énergies propres.                                                         

24.12.2007

Ce contenu a été publié dans La vérité sur le Tibet. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.