Réparation du Palais du Potala

Le palais du Potala est restauré suivant le style tibétain, a déclaré un officiel

On a introduit des techniques d’architecture traditionnelles dans le travail de réparation du palais du Potala à Lhassa, capitale de la région autonome du Tibet dans le sud-ouest de la Chine, a dit Qamba Gesang, chef du bureau d’administration de la lamaserie.

« L’architecture tibétaine est unique et la réparation de ses édifices est différente de ceux de la région intérieure,» a dit Qamba.

Plus de 90% des ouvriers travaillant sur les réparations du palais sont des artisans tibétains, a-t-il déclaré.

Mais de nouvelles techniques sont également utilisées pour la remise en état a déclaré Qamba.

 Par exemple, dans le passé, le bois de construction était séché pendant plus de 10 ans afin d’éviter l’érosion. Maintenant, il peut être utilisé immédiatement après un processus de résistance à l’érosion.

Le palais du Potala fut construit par le roi tibétain Songtsa Gamboin au cours du 7ème siècle pendant la dynastie Tang (618-907) et fut agrandi au 17ème siècle par le Dalai Lama, qui gouvernait le Tibet à partir de ce bâtiment de 13 étages sur la colline rouge à une altitude de 3 600 mètres au-dessus de la mer.

Avec un investissement total de 179,3 millions de yuans (21,69 millions USD), le projet de rénovation débuta en 2002. Jusqu’à présent, le travail de réparation sur le mur extérieur du Qamqingtalamu et le couloir Pingcuoduiliang a été achevé. La réparation des murs et autres décorations à l’intérieur du palais sont en cours, a dit Qamba.

Le palais du Potala, avec le Norbu Lingka et le monastère Sakya, sont les trois sites d’héritages culturels ayant été restaurés avec un investissement de 333 millions de yuans (40 millions USD).27.9.2004

 

Ce contenu a été publié dans La vérité sur le Tibet. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.