Conseils pour visiter les Philippines

Les Philippines méritent vraiment d’être visitées

Les Philippins vous attendent, ils sont heureux d’accueillir  les touristes.

                                                    Extrait de mon livre :

 Quelques conseils pour visiter les Philippines, ce qu’il faut absolument voir: (en gras les endroits incontournables)

Manille : Manille est une ville démesurée, surpeuplée (13 millions d’habitants) avec tous les embouteillages qui en découlent. Ce qu’il faut absolument visiter  c’est Intramuros, la vieille ville du temps des Espagnols. C’est un quartier très tranquille, très agréable à visiter avec de nombreuses boutiques d’objets artisanaux. Sinon, vous avez aussi le parc Rizal avec la statue de José Rizal qui est le grand espace vert du centre de Manille. Le quartier de Quiapo est intéressant pour ses nombreuses boutiques de souvenirs, d’objets d’art, de bijoutiers, de pharmacies chinoises etc… Dans Manille vous trouverez de nombreux restaurants très plaisants où vous pourrez déguster de délicieux plats philippins.

A partir de Manille il y a deux excursions qui se font dans la journée qui méritent réellement le détour. Tout d’abord la remontée des chutes de Pagsanjan en pirogue. Il faut prendre un car qui vous dépose à Pagsanjan. Là vous embarquez dans une pirogue manœuvrée par deux banqueros. Le tarif peut paraître prohibitif et se négocie mais il faut savoir que ce travail est la seule ressource des habitants et qu’ils se partagent le travail à tour de rôle. Ils ne travaillent pas tous les jours, c’est chacun son tour. Le cadre est absolument fantastique. C’est là où Francis Ford Coppola a tourné le film Apocalypse now. En retournant sur Manille vous pouvez passer par Calamba pour visiter la maison natale de José Rizal.

L’autre excursion incontournable est le lac Taal. Il faut prendre un car pour Tagaytay à 70 kms au sud de Manille. Là vous trouverez un jeepney ou un taxi qui vous amènera au lac Taal. Au milieu du lac se trouve un volcan. Prendre donc un petit bateau pour rejoindre cet îlot volcanique. Là,  deux solutions s’offrent à vous, soit vous escaladez le volcan à pieds, soit vous empruntez un cheval. Du sommet du volcan on contemple le lac à l’intérieur du cratère au milieu des fumerolles. Ce lac est composé d’eau sulfureuse. Là encore le cadre est absolument enchanteur. je pense que c’est le plus beau site de toutes les Philippines. A faire absolument !!!

Il y a encore une autre excursion intéressante à partir de Manille, c’est le mont Pinatubo dont l’éruption paroxysmique de 1991 a détruit de nombreux villages, recouvrant de cendre 86 000 hectares et forçant à l’exil 250 000 personnes. Vous pouvez prendre un car pour Angeles à 90 kms au nord de Manille. Là il faut voir avec l’office de tourisme pour trouver un guide qui vous emmène en 4×4 jusqu’au Pinatubo. Sinon il existe aussi des excursions à partir de Manille avec le Filipino travel center (524 Pedro Gil street). Vous verrez le village englouti sous les cendres dont seul le clocher de l’église dépasse du sol. Il y a aussi une possibilité de survol en hélicoptère.

Luzon :  Les autres sites incontournables de Luzon sont Bontoc et Banaué.

Il faut compter 5 ou 6 jours et même plus selon ce que vous voulez faire. Il existe évidemment plusieurs possibilités mais prévoyez un pull ou un blouson car la température n’est plus tropicale. Le plus simple est peut-être d’arriver par Baguio. Vous pouvez y parvenir en car ou en avion depuis Manille. Ensuite c’est le car qui s’impose en direction de Bontoc. C’est une route extraordinaire que j’adore avec le précipice au bord de la route et les lacets interminables. Il ne faut pas avoir peur et faire confiance au chauffeur mais c’est impressionnant pour certaines personnes. Sur le chemin on passe à Mount Data où se trouve l’hôtel situé à la plus haute altitude de tout le pays (2300 m). C’est le seul hôtel des Philippines doté d’une cheminée dans laquelle flambe un agréable feu de bois. J’en garde un souvenir très plaisant. Ensuite c’est Bontoc, capitale de la Mountain province. Là on peut encore parfois croiser des vieilles femmes Igorot avec un collier en os de serpent autour du cou. Il y a un musée intéressant à visiter. A quelques kilomètres de Bontoc il faut absolument se rendre à Sagada à plus de 1500 mètres d’altitude. On se croirait en Suisse. Là on peut voir les grottes abritant les sarcophages funéraires. On peut aussi descendre au fond d’une grotte ornée de stalactites. C’est encore un autre cadre enchanteur des Philippines (finalement il y en a beaucoup). A partir de Bontoc il est également possible d’effectuer des randonnées dans les villages Igorots (voir avec l’office du tourisme).

Après Bontoc c’est Banaué, pays des Ifugaos, célèbre pour ses rizières en terrasses. Sur place on peut trouver un jeune homme avec son tricycle à moteur qui vous servira de guide et vous emmènera dans tous les endroits intéressants des alentours durant votre séjour. Mais vous pouvez aussi faire appel à l’office du tourisme qui propose des randonnées dans les terrasses. Vous aurez le choix entre un, deux ou trois jours. Je vous le conseille également si vous en  avez le temps. C’est encore un des endroits inoubliables des Philippines qui mérite un détour.

Cebu : Pour se rendre à Cebu, la deuxième ville du pays, je conseille de prendre le super ferry depuis Manille plutôt que l’avion. C’est une belle croisière très agréable qui permet de croiser au large d’îles isolées. Ce serait vraiment dommage de passer à côté. A Cebu il faut voir la Croix de Magellan et la basilique du Santo-Niño. Si vous avez le temps il y a aussi le fort San Pedro et l’immense marché.  Juste en face est l’île de Mactan que l’on peut rejoindre grâce à un petit  bateau navette. Là se dresse la statue de Lapu Lapu le premier héros philippin, celui qui a tué Magellan.

Mindanao : Si vous voulez aller à Mindanao je conseille d’arriver en avion par General Santos, soit depuis Manille, soit depuis Cebu. A General Santos ce qu’il faut voir c’est  la plage où les thoniers déchargent leur pêche. Prendre ensuite un jeepney  ou un car pour Koronadal. A Koronadal prendre un jeepney ou un taxi pour le lac Sébu. Cet endroit est habité par les T’bolis, une minorité ethnique. Il y a plusieurs resorts au bord du lac. C’est un endroit très reposant dans un cadre paradisiaque entouré de montagnes. Sur place on peut trouver un guide pour faire des excursions dans les alentours. On peut aussi assister à des spectacles de danse traditionnelle.

Après le lac Sébu il faut rejoindre Kidapawan pour le mont Apo. Tout ce trajet peut s’effectuer sans problème en car ou en jeepney. A Kidapawan il faut demander un guide à l’office de tourisme qui se situe dans l’immeuble de la mairie. Ce guide vous emmènera sur le mont Apo qui est la montagne la plus élevée de tout le pays. On n’est pas obligé d’aller jusqu’au sommet. On peut faire une très belle excursion jusqu’à mi-hauteur où l’on trouve des chutes d’eau, des villages de minorités, des sources chaudes. Pour aller jusqu’au sommet il faut prévoir un vêtement chaud.

Après Kidapawan le plus simple est de rejoindre Davao qui est la 3ème ville des Philippines. En profiter pour goûter au durian, le fameux fruit difficile à trouver ailleurs et visiter le centre de préservation de l’aigle mangeur de singes. Pour ceux qui veulent une plage il existe de nombreux resorts sur l’île de Samal dont un resort tenu par un Français.

A Davao on peut prendre l’avion pour retourner à Manille ou Cebu ou, si l’on est courageux, on peut prendre un car pour se rendre à Leyte en passant par Surigao. J’ai déjà fait ce trajet, c’est un peu long et fatigant mais on voit du pays.

En fait il existe des dizaines d’endroits absolument extraordinaires dans toutes les Philippines (le volcan Mayon au sud de Luzon, les chocolate hills à Bohol, les requins baleines à Donsol etc…). Evidemment c’est impossible d’aller partout et de tout voir.

Palawan est aussi une destination intéressante. On y accède par avion à Puerto Princesa. Cette ville est considérée comme la plus propre et la plus verte du pays.

Les deux sites les plus fameux de l’île sont à l’extrême nord El Nido et au centre Saint Paul.  El Nido est un centre de plongée réputé là encore dans un cadre enchanteur. Le parc national Saint Paul, situé à 50 km au nord de Puerto Princesa, abrite la plus longue rivière souterraine du monde (8 km) dont 4 km navigables au milieu d’une forêt primaire luxuriante abritant 30 espèces de mammifères, 165 espèces d’oiseaux, de nombreux reptiles et amphibiens. Mais il faut aussi absolument visiter la mangrove à bord d’un canot à Sebang en compagnie de la guide Aïda. C’est unique aux Philippines et mérite réellement le détour. Pour ceux qui ont le temps vous pouvez pousser jusqu’à l’île Coron dans l’archipel des Calamian au nord de Palawan pour le lac Kayangan. Cela change un peu des plages…

Leyte : Il y a deux accès pour se rendre à Leyte, soit par Cebu, soit par Tacloban. Il y a des avions Manille-Cebu et Manille-Tacloban. Il n’y a plus d’aéroport à Ormoc depuis l’inondation catastrophique de 1991. Depuis Cebu il faut prendre la vedette rapide qui arrive à Ormoc (1h30 de traversée) ou le ferry Roble de nuit qui arrive au petit matin. Depuis Tacloban prendre un jeepney ou un taxi jusqu’à la gare routière. Là prendre un car ou un minibus jusqu’à Ormoc (110 km). Pour ceux qui ont du temps il est possible de faire le voyage de Manille à Ormoc en car (je l’ai fait plusieurs fois, 27 heures). Il n’y a pas de  ferry Manille-Tacloban mais on peut même aller de Manille à Ormoc en ferry mais c’est très long (3 jours) car avec de nombreuses escales (Isabel, Masbate, etc…). Ma chambre d’hôtes sur la plage se situe à Albuera à 15 km au sud d’Ormoc.

                          Pour ceux qui veulent découvrir la culture philippine

                                    je leur propose de  venir chez moi à Kayag ang 

Chambres d’hôte dans une grande maison sur la plage, ouvertes en juillet-août

Tourisme en immersion  (le resort est grand ouvert aux Philippins)

Tourisme solidaire  (10% reversé à Virlanie Foundation)

7 excursions découverte de la nature philippine possibles :

1) Remontée de la rivière Basey à Samar en banca, arche naturelle, grotte, kayak

2)  Lac Danao dans la montagne de Leyte, randonnée (tour du lac), déjeuner sur un radeau, pirogue, baignade, coquillages

3)  Iles Camotes, banca, plage, snorkelling (l’un des plus importants bancs de corail du pays, 6 kilomètres de longueur)

4)  Ginsuhotan, randonnée (7 km à pieds ou à moto à travers bois), grotte, rivière souterraine, cascade, baignade

5)  Cuatro islands  volcan,  plages de sable blanc, coraux, snorkelling

6)  Hanginan et Limasawa, la première croix plantée par Magellan

7)  Sibugay bukid resort, baignade dans la rivière, piscine, tyrolienne.

 

Depuis Leyte on peut poursuivre son voyage en rejoignant Bohol. Il y a deux ferries par jour partant de Bato pour Bohol. Ensuite c’est facile de rejoindre Cebu après être passé aux chocolate hills à Carmen. C‘est ce que je conseille à ceux qui viennent passer quelques jours dans ma chambre d’hôtes.
Ils peuvent ensuite rejoindre Manille par le super ferry qui est beaucoup plus agréable et intéressant que l’avion.

On n’est pas obligé de faire toutes les excursions et les randonnées sont facultatives évidemment

                       

               Tarif :   semaine en pension complète  220 €  (20 € reversés à Virlanie)                  (la boisson n’est pas comprise dans le prix de la pension)

Les chèques doivent être envoyés à :

Hermans                                                                                                                                                 La petite clie  17400. Saint-Julien de l’Escap

1 chèque de 100 € à l’ordre de Hermans

1 chèque de   20 € à l’ordre de Virlanie

et 100 € en espèces apportés à la chambre d’hôtes

mél : sarviteur@orange.fr     téléphone : 05 46 26 37 93;  06 47 85 85 48

Le coût des excursions est à partager entre les participants. Je ne tire aucun bénéfice sur les excursions (essence, location du van ou du bateau, prix des entrées).          

Les expatriés de Manille ou Cebu peuvent simplement venir se reposer au calme et  au grand air.  On n’est pas obligé de venir la semaine complète.  On peut venir seulement deux ou trois jours ou rester un mois…

Les employés et volontaires des ONG payent moitié prix.